Ai no Jidai Begin.jpg


Ai no Jidai Begin (藍の時代 Begin) est un recueil paru en supplément du magazine Champion Red de novembre 2017 de l'éditeur Akita Shoten.


Dans ce petit livret, on retrouve quatre histoires dessinés par l'auteur avant qu'il ne devienne un mangaka dans le Weekly Shonen Jump des édition Shueisha.



Le Gang Ka-Gai 香外グループ


Une oeuvre que l'auteur a dessiné durant ses années au lycée. Influencé par l'oeuvre Otoko Ippiki Gaki Daisho de Hiroshi MOTOMIYA, il essaya de mettre en avant des combats intenses et impressionner via des double pages.

Le Gang Ka-Gai 香外グループ.jpg


Je le lui dois ! 俺はぁの娘に借りがある


Histoire écrite par Masami Kurmada pour participer au concours « Hop Step Shō" ("Prix 'Hop Step'") du "Shōnen Jump" de 1971.

Il explique dans ce petit livret qu'il s'est décidé de participer au concours après que son professeur du lycée lui ai demandé ce qu'il comptait faire. Sous l'influence du manga Asahi no Koibito de Eiji Kazama, il dessina 31 pages qu'il présenta à l'éditeur publiant le manga Otoko Ippiki Gaki Daisho de Hiroshi Motomiya, la Shueisha.


Il échoua durant ce concours, mais cela lui permit d'obtenir un poste d'assistant auprès du mangaka Gô Inoue travaillant alors sur Samouraï Giant.

Je le lui dois ! 俺はぁの娘に借りがある.jpg


Le maître de la marée 潮馬蚤の言寺


Histoire de 17 pages que Masami Kurumada dessina pendant son temps libre, partagé entre son emplois d'assistant et celui d'emplois partiel effectué les weekend.

Le maître de la marée 潮馬蚤の言寺.jpg


Le voyou à potentiel infini毎喝り大将


Nouvelle histoire de 30 pages écrite en tant qu'assistant.

Pour celle-ci, sur le conseil de ses amis, il a décidé de retravailler ses traits pour avoir des formes plus arrondis, le style du moment, plutôt que des trait plus pointu tel ceux des gekiga.


Le voyou à potentiel infini毎喝り大将.jpg
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .